Quelques raisons pour assurer sa trottinette électrique

Divers cas amènent toujours des engins à prendre une assurance qu’elle soit obligatoire ou non. Véhicule comme tout autre, la trottinette électrique nécessite une assurance et cela pour plusieurs raisons. À travers cette rubrique, quelques-unes seront présentées. 

Assurer une trottinette contre le vol

C’est la première raison qui pousse tout possesseur de trottinette à assurer son acquisition. Pour mieux cerner ce fait, lisez ceci et comprenez l’importance d’une assurance pour trottinette. Cet engin est une limousine pour les trottinettes ce qui la rend précieuse et sujette au vol. 

Si l’antivol ne réussit pas à freiner son vol, au moins, le souscripteur rentrera dans ses frais. Pour prendre une assurance dans ces cas, la formule complète est indiquée. Elle sert à recouvrir le bien après un vol après le constat de l’assureur.  

Prendre une assurance pour être couvert en cas d’accident

Si le vol d’une trottinette est fréquent, l’accident de celle-ci est moindre. Toutefois, le nombre d'accidents augmente lorsque ce sont les enfants qui la conduisent. Ces accidents opposent souvent les trottinettes contre les véhicules à quatre ou deux roues. 

Dans ces cas, le propriétaire de la trottinette doit prendre une assurance s’il est fautif ou non. Cela permet de réparer les dommages causés à sa trottinette ou à l’engin de l’autre. Pour couvrir ses dégâts, c’est l’assurance trottinette (complète) qui est la plus conseillée. La formule basique ne couvre que les accidents avec dégâts minimaux. 

Prendre une assurance pour la trottinette dépassant 25 km

Savoir quelle assurance prendre pour une trottinette est crucial surtout si celui qui est impliqué dans l’incident peut atteindre 25 km. Une fois qu’une trottinette peut atteindre cette vitesse, elle est considérée comme un cyclomoteur. Dans ce cas, le propriétaire doit procéder à son immatriculation et la déclarer auprès du ministère de l’Intérieur. 

Une fois que la trottinette peut dépasser les 25 km/h, la responsabilité civile doit être la clause minimale de son contrat d’assurance. Mais, ne couvrant que les dommages causés au tiers, il faudra prendre l’assurance complète si la trottinette a subi des dégâts.