Piscine autoportante : comment bien l'entretien ?

En raison de son prix peu élevé et de sa facilité d’installation, on pense souvent qu’une piscine autoportante se passe d’entretien. Pourtant, celui-ci est obligatoire, au risque de se retrouver avec une eau verdâtre au bout de quelques semaines seulement. Découvrez dans cet article les étapes pour bien entretenir une piscine autoportante.

L'entretien de la piscine autoportante

L’entretien d’une piscine autoportante dépend en grande partie de sa dimension. Pour les modèles réduits, il vous suffira de retirer les feuilles. Vous trouverez comment procéder sur ce site internet. Ensuite, les insectes à l’aide d’une épuisette et d’ajouter un traitement pour l’eau (fréquemment vendu avec) le cas échéant. Pour les modèles plus imposants, vous devez installer un système de filtration. Cela permettra d'aspirer les déchets humains (peau morte, cheveux, poils…) ainsi que les insectes et les déchets végétaux. L’idéal est de faire tourner la filtration deux heures dans la matinée pour que l’eau soit pure lorsque l’on va s’y baigner. Reprenez cela le soir pendant deux heures, pour éliminer les déchets accumulés durant la journée. Des pastilles de chlore peuvent être aussi utiles pour éliminer tous les microbes. Pour cela, vous devez tout d'abord procéder à un traitement choc lors de la mise en mouvement, un traitement normal par la suite. Si vous optez pour cette solution, ne manquez pas de contrôler quotidiennement le taux de chlore. Pour mieux répartir le chlore, le diffuseur peut être mis en mouvement ainsi que le système de filtrage.

Hivernage et remise en route

L’avantage d’une piscine autoportante est qu’elle peut se ranger très simplement en raison de l’absence de structure métallique. Il est donc important de ne pas la laisser dehors tout l’hiver puisque la structure risque de s’user et l’eau. Si elle n’est pas traitée, elle peut toutefois abîmer les parois. Concernant la remise en eau, il vous faut contrôler et ajuster le PH (qui doit être compris entre : 7,2 et 7,5). Par la suite, mettre en route la filtration pendant 24 heures au minimum avant de pouvoir vous y baigner.