La plupart des bâtiments reliés à l’industrie de la pêche, de facture plus modeste, a disparu. De l’architecture d’hier, les bâtiments d’aujourd’hui ont hérité les façades recouvertes de bardeaux de cèdres. Rares sont les lucarnes ou les éléments de décoration.

Pour en savoir plus, téléchargez le document de caractérisation ( en format .pdf 11.8megs )